Le métier de boucher vous correspond peut-être

Pour les jeunes demandeurs d’emploi, la carrière de boucher peut s’ouvrir à vous. De nombreuses entreprises sont à la recherche de mains d’oeuvre. Mais ce qu’ils veulent avant tout, ce sont des gens qui veulent se former. Pour devenir boucher, par exemple, plusieurs diplômes existent.

Des formations en adéquation avec votre futur métier

Pour devenir boucher, le Bac n’est pas obligatoire. Dès la 3ème, vous pouvez passer votre diplôme du CAP Boucher. Par la suite, il est possible de suivre une formation « mention complémentaire employé traiteur », qui n’est pas négligeable de nos jours. 

Après deux années en alternance, vous pouvez recevoir un certificat de préparateur option boucherie. Ce certificat technique des métiers, vous perfectionnera dans ce domaine. Pour ceux ayant un niveau Bac, vous pouvez vous former afin d’obtenir un BP Boucher-Charcutier-Traiteur, un Bac pro boucher charcutier traiteur ou un BM Boucher charcutier traiteur. 

Se former selon le lieu de travail

Avec la pratique, vous pouvez postuler au sein d’un abattoir, qui est certes, loin d’être la priorité des jeunes, chez un grossiste, un traiteur ou d’un supermarché. D’un lieu à l’autre, le boucher a différentes tâches.

Dans une grande surface, le boucher devra orienter la clientèle, et procédera à la préparation de la viande et à son découpage. Il devra aussi effectuer le vidage et le nettoyage des volailles et autres. 

Afin de mieux se perfectionner, le futur boucher peut se former aussi chez un traiteur. Il s’occupera de la présentation des plats et de la cuisson des viandes. 

Une école spécialisée en Bretagne

Il existe une structure adéquate pour apprendre aux jeunes la découpe de viande et les techniques du métier de boucher. Il faut savoir que cet établissement s’adapte à tous. Pour ceux qui habitent au loin, ils ont la possibilité d’être accueillis par une famille. Pour les personnes habitant au loin, ils peuvent louer une chambre à des particuliers. 

La gare se trouve à 10 minutes à pied de l’école.

Laisser un commentaire