Grand Palais : Lumière ! Le cinéma inventé

Grand Palais

Le cinématographe fête ses 120 ans à Paris. Comme à cette époque, cette invention des frères Lumière va encore éblouir la capitale française durant l’exposition ‘Lumière ! Le cinéma inventé’.

Pour commémorer les 120 ans du cinématographe, l’Institut Lumière à Lyon déménage à Paris et propose dans le Grand Palais la fameuse exposition ‘Lumière ! Le cinéma inventé’. Cette dernière résume l’épopée du 7e art et associe les dernières innovations numériques aux anciennes techniques d’imagerie en mouvement. Même si le lieu d’exposition n’est pas aussi grand, il est bien organisé pour permettre aux visiteurs de découvrir différents endroits.

Vers la fin du 19e siècle, époque dominée par les nouvelles découvertes techniques, la famille Lumière se démarque. Antoine, père d’Auguste et Louis, tient un commerce de bromure, une invention découverte par Louis à ses 17 ans. C’est ce qui a permis à la photographie d’être accessible aux amateurs. La première salle de l’exposition emmène les visiteurs dans la fameuse aventure industrielle des usines Lumière avec différents appareils et matériel photographique.

À côté se trouve la reconstitution du ‘Salon indien’ où ont assisté 33 spectateurs à la toute première projection publique.

Découvrir L’origine du cinéma

L’invention du cinématographe par les frères Lumières en 1895 a permis de faire découvrir le monde au public. Elle a été proposée au grand public durant l’exposition universelle en 1900. Au début du siècle dernier, Lumière, Pathé, Gaumont et Méliès dominent l’industrie cinématographique jusqu’à ce que les États-Unis s’y mettent pendant la Première Guerre.

Grâce à Jacques Gerber et Thiery Frémaux, le Grand Palais propose une façade constituée de 1422 petits écrans qui projettent les ‘films Lumière’, réalisés entre 1895 et 1905.

L’exposition permet aussi aux réalisateurs actuels de connaître les origines du cinéma. De nombreux appareils et outils d’autrefois y sont notamment exposés.

Hommage aux frères Lumière

Thierry Frémaux affirme avoir toujours été stupéfait par l’invention des Lumière. Selon lui, les images des Lumière sont pures et naturelles. Les Lumière filment le réel et proposent une vision générale du monde avant la première Grande Guerre. Il constate que leurs films montrent souvent des images de tendresse et d’innocence.

Le ‘Salon Indien’ de l’exposition est une reconstitution parfaite du ‘Salon Indien’ d’antan qui fut le premier lieu de projection cinématographique. Ce salon est l’occasion de découvrir les anciens films en 35 mm.

 

 

Laisser un commentaire